Thèmes

2010 saintetienne société photo 2010 belle france background histoire sport livres sport

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Car il n'y a pas que le foot (3)
· Grandes figures du sport (17)
· Le saviez-vous ? (2)
· Miroir du Football (7)
· Miroir sprint (0)

Rechercher
Derniers commentaires

bonjour à tous voici un footballeur polognais bonne journée patrickhttp:// p.
Par leja, le 19.05.2012

pele est non seulement le meilleur joueur de la planete mais il est le dieu vivant du footbool timothee bien d
Par bien timothee, le 16.11.2011

article très bon. j'ai enfin mon sujet de thèse.
Par Anonyme, le 13.11.2011

nice post!http://na ruto cosplay costumes.cente rblog.net
Par Naruto cosplay cos, le 21.09.2011

boas! devo dizer que gosto imenso deste blogue! pod em adicionar os meus aos vossos links? eu prometo qu
Par David Pereira, le 11.09.2011

Voir plus

Articles les plus lus

· Josip Skoblar : l'homme qui frappa Domenech
· Le baron Edouard Louis Joseph (Eddy) Merckx
· Le meilleur de Pelé
· Dominique Baratelli, gardien de but international
· La moustache dans le football

· Roger Magnusson : le "Magicien"
· Andrzej Szarmach : la Pologne a sa grande start du foot
· Gordon Banks : footballeur de l'année 1972
· Cassisus Clay (Mohamed Ali)
· Maradona Good, Pelé better, GEORGE BEST
· AS Saint-Etienne, quelle histoire !
· Ferenc Puskás : le "Major Galopant"
· Serge CHIESA : "le joueur qui a dit non!"
· Georges Franceschetti
· Di Nallo Fleury : le meilleur buteur de l'histoire de l'OL

Voir plus 

Blogs et sites préférés

· Achat journal "BUT"
· Achat journal L'Equipe
· Achat revues Miroir du Football
· Miroir Sprint
· Miroir du Football


Statistiques

Date de création : 30.07.2010
Dernière mise à jour : 24.08.2011
29 articles


AS Saint-Etienne, quelle histoire !

Publié le 23/08/2011 à 13:14 par football-60-70 Tags : saintetienne société photo 2010 belle france background histoire sport livres
AS Saint-Etienne, quelle histoire !

L'Association sportive de Saint-Étienne Loire, couramment abrégé en ASSE, AS Saint-tienne ou encore Sainté, est un club de football français fondé en 1919 par le Groupe Casino. Dix titres de champion de France, six Coupes de France, cinq Trophée des champions et une participation à une finale de Coupe des clubs champions européens composent le palmarès d'un des clubs les plus titrés et les plus populaires du football français. Club professionnel depuis 1933, l'AS Saint-Étienne est le club le plus couronné de France. Le club atteint son apogée dans les années 1960 et 1970, lorsqu'il remporte neuf titres en seulement quatorze saisons. En 1976, les Verts de Robert Herbin atteignent la finale de la coupe d'Europe des clubs champions, provoquant une ferveur nationale peu commune. Ils sont finalement battus par le Bayern Munich, sur un terrain devenu connu pour ses « poteaux carrés ».Depuis qu'il est professionnel, le club réside au Stade Geoffroy-Guichard. Le 7 août 2011, le club stéphanois a entamé sa 59ème saison en Ligue 1, ce qui en fait le quatrième club français dans ce domaine.Le club est en 2011 co-présidé par Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, qui sont les deux actionnaires principaux du club. L'équipe première, entraînée par Christophe Galtier depuis le 15 décembre 2009, évolue en première division.

 

En 1919, le groupe stéphanois Casino crée une section sportive au sein de l’Amicale des employés de la Société des magasins Casino. Quelques années plus tard la fédération française interdit l'utilisation des noms commerciaux dans les noms de club, l'A.S.C. devient donc l’Amical Sporting Club. En 1927, sous l'impulsion du président Pierre Guichard (fils de Geoffroy Guichard, fondateur du groupe Casino), le club fusionne avec le Stade Forézien Universitaire au sein de l'association sportive stéphanoise (ASS). En septembre 1931, le stade Geoffroy-Guichard est inauguré.

 

Années 1930 : la professionnalisation

En 1933, l'Association Sportive Stéphanoise opte pour le professionnalisme et change de nom et devient l’Association sportive de Saint-Étienne. Le club découvre la première division lors de la saison 1937-1938, et termine le championnat à la quatrième place pour sa première saison.

 

Années 1950 : les premières victoires nationales

Le club devient rapidement une valeur sûre du football français. En 1946, les Verts terminent seconds du championnat, à un point du Lille OSC. En 1948, l'ancien joueur Jean Snella revient au club pour y mettre en place une structure de formation particulièrement poussée et prendre en main l'équipe première à partir de 1950. En 1955, le club obtient son premier trophée, la coupe Drago, deux saisons avant de remporter son premier championnat de France, qui lui permet de découvrir la coupe d’Europe des clubs champions en 1957-1958. Les Verts sont éliminés au premier tour par les Glasgow Rangers, malgré une victoire à Saint-Étienne (3-1, 1-2).

 

 

 

 

1962-1976 : la domination sur le football français

 

En 1962, le club remporte sa première coupe de France face à l'AS Nancy (1–0), puis la coupe Gambardella la saison suivante. Ces premiers trophées introduisent vingt années de domination sur le football français, qualifiée de « grande époque des Verts ». En 1964 et 1967, les Stéphanois sont de nouveau champions. En 1968, dirigés par Albert Batteux, ils remportent le premier doublé coupe-championnat de l'histoire du club, et passent pour la première fois un premier tour de coupe d'Europe. Ils sont de nouveau champions en 1969, et remportent la saison suivante un triplé historique coupe-championnat-Gambardella. C'est leur quatrième succès d'affilée en championnat, ce qu'aucune équipe n'avait réussi à faire.

 

 

 

 

Après trois saisons blanches qui voient Robert Herbin prendre place sur le banc, les Verts signent un nouveau doublé coupe-championnat en 1974. Les jeunes vainqueurs de la Gambardella en 1970 (Lopez, Merchadier, Santini, Revelli, Sarramagna, Synaeghel...) ont renforcé l'équipe, qui s'affirme comme une des meilleures équipes européennes.En 1974-1975 les Verts sont de nouveau champions de France et s'offrent leur première épopée européenne : ils éliminent le Sporting, Split, Chorzow avant de s'incliner en demi-finale face au Bayern Munich.

 

La saison suivante, les Verts remportent le championnat de France pour la troisième année consécutive, et réalisent un parcours européen resté dans les mémoires : ils éliment le KB Copenhague, les Glasgow Rangers, le Dynamo Kiev et le PSV Eindhoven en demi-finale. En finale, ils affrontent le Bayern Munich à Glasgow, vainqueur de la compétition les deux années précédentes. Les Verts touchent deux fois les poteaux (devenus les fameux « poteaux carrés ») avant de s'incliner sur un but de Franz Roth. À leur retour en France, ils sont reçus en grande pompe par le président de la République Valéry Giscard d'Estaing et défilent à Paris sur les Champs-Élysées.

 

 

 

 

1977-1999 : le déclin

La fin des années 1970 voit le club perdre de sa superbe. Éliminée de la coupe d'Europe des clubs champions 1977 par Liverpool en 1/4 de finale au cours d'un match retour de légende à Anfield Road, l'ASSE est distancée par le FC Nantes en championnat mais parvient à remporter la coupe de France. Le recrutement de Michel Platini en 1979 permet au club de remporter un nouveau titre de champion en 1981 et d'atteindre les quarts de finale de la coupe UEFA en 1980 et 1981.

 

Les affaires financières, et notamment la fameuse « caisse noire » du président Roger Rocher dévoilée en 1982, marquent la fin du règne vert. Le club est relégué en deuxième division en 1984. Il remonte dès 1986 mais ne retrouve pas son lustre d'antan. Hormis une belle saison 1988 (4ème), Sainté se retrouve plutôt en seconde partie de tableau et finit par redescendre en D2 en 1996. Le club connaît même la crainte d'une descente en National en 1997 et 1998, avant de renaître en 1999 en remportant pour la deuxième fois le titre de champion de France de deuxième division.

 

 

 

 

Années 2000 : la remontée

L'espoir d'un retour au premier plan est réel, incarné par les brésiliens Aloisio et Alex, avec une 6ème place en 2000. Mais la saison suivante tourne au désastre, avec des débuts difficiles, et l'éclatement de l'affaire des faux passeports en cours de saison. Sainté termine 17ème et redescend en D2. En 2004, les Verts sont de nouveau champions de division 2 et retrouvent la Ligue 1, dont ils terminent à la sixième place en 2005, puis à la cinquième place en 2008 avec Laurent Roussey. Qualifiés pour la coupe UEFA, les Verts tombent face au Werder Brême en 8ème de finale mais connaissent des résultats catastrophiques en championnat. Roussey est remplacé par Alain Perrin qui ne parvient à accrocher le maintien qu'à la dernière journée. La saison 2009-2010 démarre avec de nombreux départs, remplacés tardivement. Les résultats ne sont pas plus cléments que la saison précédente ; Perrin est écarté en décembre, remplacé par son adjoint Christophe Galtier. « Sainté » ne termine qu'à la 17ème place, la première non relégable, avec 40 points. Après deux saisons catastrophiques consécutives, en dépit d'objectifs élevés, de nombreux changements sont attendus parmi le staff et l'effectif, qui va devoir être réduit.

 

Pour tenter d'améliorer les résultats du club, les présidents Caiazzo et Romeyer recrutent plusieurs joueurs expérimentés et à moindre frais en raison de la crise économique : Battles (Grenoble), Marchal (Lorient), Ebondo (Toulouse) et Bocanegra (Rennes). Ils pallient ainsi le départ de Mouhamadou Dabo au FC Séville tout en encadrant les jeunes du centre de formation (Rivière, Andreu,...) sur les conseils de Rocheteau, membre du conseil de surveillance.

 

La saison 2010/2011 a très bien commencé pour l'ASSE. En effet, lors de la 6ème journée, grâce à leur victoire à domicile 3-0 contre Montpellier, les Verts reprennent, pour la première fois depuis 28 ans, la tête du classement de la Ligue 1. Les Verts ne s'arrêtent pas là et remportent le 100eme Derby après 17 ans sans victoire (saison 1992-1993) à Gerland (0-1) grâce à un coup franc magistral de Dimitri Payet (symbole du renouveau des Verts avec ses 7 buts inscrits en 7 journées) Le 29 mai 2011, à la suite du match nul concédé 1-1 face au Paris SG, les Verts terminent à la 10ème place du championnat.

 

Bilan sportif

À l'issue de la saison 2009-2010, l'Association sportive de Saint-Étienne Loire totalise 58 participations au championnat de France de première division et 9 participations au championnat de deuxième division nationale. Saint-Étienne est 4ème au classement toutes saisons confondues de première division, derrière les Girondins de Bordeaux. Le coefficient UEFA est utilisé lors des tirages au sort dans les compétitions continentales organisées par l'Union des associations européennes de football. En fonction des performances des clubs sur le plan européen pendant cinq saisons, ce coefficient est calculé grâce à un système de points et un classement est établi. Au 5 mai 2011, l'ASSE est à la 75èmeplace, sixième club français du classement derrière le LOSC Lille Métropole. Calculé d'après les performances des clubs dans les compétitions européennes lors des cinq dernières saisons, ce dernier est utilisé lors des tirages au sort des compétitions organisées par l'union des associations européennes de football. L'International Federation of Football History & Statistics établit par ailleurs un classement des meilleurs clubs mondiaux basé sur une étude statistique des résultats enregistrés. L'AS Saint-Étienne apparaît à la 329ème position, et treizième club français, pour la décennie 2001-2010.

 

Records

L'Association sportive de Saint-Étienne Loire a accumulé quelques records en France durant toute son histoire. La plus large victoire de l'ASSE en championnat date du 25 août 1971 : pour la 3ème journée de première division, Saint-Étienne écrase à domicile le Stade de Reims 9-1. À l'extérieur, le record de la plus large victoire est établi sur le terrain de l'Olympique de Marseille le 16 septembre 1951 : le club stéphanois bat le club olympien 3-10. Le record de la plus lourde défaite à domicile est établi contre l'AJ Auxerre : les Bourguignons terrassent l'ASSE 0-5 le 19 novembre 1995. Hors de ses bases, le record de la plus large défaite date du 25 novembre 1951 : l'ASSE craque contre les Girondins de Bordeaux et s'incline 7-1.

 

 

 

 

 

L'ASSE reste le club le plus titré en France remportant dix titres de champion de France. Le club ligérien a également réussi à faire le plus grand nombre de doublé Coupe-Championnat en France (4), à remporter le plus grand nombre de victoires à domicile sur une saison (19 en 1974-1975), de posséder le plus grand nombre de points sur une saison en Division 1 (56 en 1969-70), à avoir le plus grand nombre de victoires sur une saison (25 en 1969-70), d'engranger le plus grand nombre de victoires à l'extérieur sur une saison (12 en 1969-70) ce que l'Olympique de Marseille et l'Olympique lyonnais ont également réussi à faire, ou bien de marquer le plus grand nombre de buts à l'extérieur sur une saison (41 en 1969-70), et également à avoir le plus petit nombre de buts encaissés à domicile sur une saison (4 en 2007-08). Sur le plan européen, l'ASSE est avec le Stade de Reims, l'AS Monaco et l'Olympique de Marseille l'un des seuls clubs français à avoir participé à une finale de Ligue des champions, en 1976.

 

 

Achetez mon produit sur PriceMinister
Collectif : L'équipe Le Quotidien Du Football Et De L'automobile N° 7345 : St-Etienne Meurtri Résiste: Renfort Ou Confiance Aux Jeunes - Les Belges Premiers Adversaires Des Basketteurs Français (Revue) - Livres et BD d'occasion - Achat et vente

1,95 €

L'équipe Le Quotidien Du Football Et De L'automobile N°...
Bon Etat
Collectif
ENVOI RAPIDE - pensez à réduire vos frais de port - tous nos numéros de l'Équipe sont à 1,95 euros
Voir ma boutique

 

Egalement sur PriceMinister : Revue Sport (Autre), Rav 4 Occasion



DERNIERS ARTICLES :
Peter Shilton : la perle anglaise
  Peter Leslie Shilton, OBE (né le 18 septembre 1949 à Leicester), est un ancien footballeur international anglais. En trente ans de carrière, il détient le record de sél
AS Saint-Etienne, quelle histoire !
L'Association sportive de Saint-Étienne Loire, couramment abrégé en ASSE, AS Saint-tienne ou encore Sainté, est un club de football français fondé en 1919 par le Groupe C
Baronchelli :
      Bruno Baronchelli, né le 13 janvier 1957 à Tours, est un footballeur international français reconverti en entraîneur.Bruno Baronchelli passe l'essentiel de sa carri
Rivelino : Monsieur "Flip-Flap"
    Roberto Rivelino, plus connu sous le nom de Rivelino, est un ancien footballeur brésilien né le premier janvier 1946 à São Paulo (Brésil). C'était un footballeur fame
Di Nallo Fleury : le meilleur buteur de l'histoire de l'OL
    Né le 20 avril 1943 à Lyon. L’un des joueurs emblématiques de l’Olympique Lyonnais. Il a joué de 1960 à 1974. Il a inscrit sous les couleurs lyonnaises 222 buts, cons
forum