Thèmes

bande voyage baratelli merci monde bonne background france photo fond histoire voyage livres voyage

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Car il n'y a pas que le foot (3)
· Grandes figures du sport (17)
· Le saviez-vous ? (2)
· Miroir du Football (7)
· Miroir sprint (0)

Rechercher
Derniers commentaires

bonjour à tous voici un footballeur polognais bonne journée patrickhttp:// p.
Par leja, le 19.05.2012

pele est non seulement le meilleur joueur de la planete mais il est le dieu vivant du footbool timothee bien d
Par bien timothee, le 16.11.2011

article très bon. j'ai enfin mon sujet de thèse.
Par Anonyme, le 13.11.2011

nice post!http://na ruto cosplay costumes.cente rblog.net
Par Naruto cosplay cos, le 21.09.2011

boas! devo dizer que gosto imenso deste blogue! pod em adicionar os meus aos vossos links? eu prometo qu
Par David Pereira, le 11.09.2011

Voir plus

Articles les plus lus

· Josip Skoblar : l'homme qui frappa Domenech
· Le baron Edouard Louis Joseph (Eddy) Merckx
· Le meilleur de Pelé
· Dominique Baratelli, gardien de but international
· La moustache dans le football

· Roger Magnusson : le "Magicien"
· Andrzej Szarmach : la Pologne a sa grande start du foot
· Gordon Banks : footballeur de l'année 1972
· Cassisus Clay (Mohamed Ali)
· Maradona Good, Pelé better, GEORGE BEST
· AS Saint-Etienne, quelle histoire !
· Ferenc Puskás : le "Major Galopant"
· Serge CHIESA : "le joueur qui a dit non!"
· Georges Franceschetti
· Di Nallo Fleury : le meilleur buteur de l'histoire de l'OL

Voir plus 

Statistiques

Date de création : 30.07.2010
Dernière mise à jour : 24.08.2011
29articles


Dominique Baratelli, gardien de but international

Publié le 07/08/2010 à 12:11 par football-60-70 Tags : baratelli merci monde bonne background france photo fond histoire voyage livres
Dominique Baratelli, gardien de but international

 

 

Dominique Baratelli, né le 26 décembre 1947 à Nice  (Alpes-Maritimes), est un ancien gardien de but international français de  football (1,78 m, 77 kg à l'époque). Formé au Stade Niçois puis au Cavigal de Nice, dont l'école de gardiens est de renommée nationale, Baratelli débute sa carrière professionnelle à l'AC Ajaccio en 1967. Il compense son gabarit inférieur à la moyenne (pour un gardien) par d'étonnants réflexes sur sa ligne et d'excellentes sorties "dans les pieds". En 1971, Baratelli rejoint l'OGC Nice, alors l'une des meilleures équipes françaises, puis se voit assez rapidement (juin 1972) appelé en équipe de France comme doublure de Georges Carnus . Suite au remplacement du sélectionneur national Georges Boulogne par  Stefan Kovacs en 1973 et à la décision de ce dernier de reconstruire une équipe sur la base de joueurs de moins de 30 ans, Baratelli se voit titularisé dans la cage tricolore. Il y dispute les éliminatoires de l'euro 1976 , résistant à la concurrence de Jean Paul  Bertrand-Demagnes et de René Charrier mais se voit supplanté par André Rey pendant les éliminatoires de la Coupe du Monde 1978. Sélectionné dans les 22 pour le Mundial argentin comme numéro deux derrière Bertrand-Demanes (Rey, blessé, est forfait), Baratelli se voit propulsé en pleine lumière au premier tour face à l 'Argentine, lorsqu'il doit remplacer Bertrand-Demanes qui s'est blessé en heurtant son poteau sur un plongeon. Malgré une bonne prestation, il ne peut éviter un but splendide de l'Argentin Leopoldo Luque  qui sonne la défaite (1-2) et l'élimination des Bleus. Il ne disputera pas la dernière rencontre (sans enjeu) face à la Hongrie, le sélectionneur Michel Hidalgo  y alignant ses réservistes dont le troisième gardien Dominique Dropsy .

 

 

 

Au retour d'Argentine, Baratelli quitte Nice pour le PSG, alors à la recherche de son premier grand titre. La montée en puissance de Dropsy et les résultats alors moyens du PSG mettent d'abord la carrière internationale de Baratelli entre parenthèses, mais la décision s'avère ensuite judicieuse : porté par l'ascension du PSG, Baratelli retrouve l'équipe de France en février 1982 à l'occasion d'une victoire historique sur l'Italie (2-0, la première depuis 1920). Cette même année, il remporte son premier titre avec la victoire du PSG en Coupe de France face à Saint-Etiennes (2-2, tirs au but). Avant d'en arriver là, Baratelli a confirmé sa réputation déjà établie de "tueur de penalties" lors d'une homérique séance de tirs au but en demi-finale, à Renness, face au FC Tours (à l'époque en D1). Le gardien tourangeau Jean-Marc Desrousseaux, lui aussi spécialiste de l'exercice, arrête trois tirs sur cinq, mais Baratelli en stoppe quatre et envoie son équipe en finale.

 

 

À l'approche de la Coupe du Monde 1982 en Espagne, Baratelli est à la lutte avec le Stéphanois Jean Castaneda pour la place de titulaire en équipe de France et figure naturellement parmi les 22 sélectionnés (avec le numéro 1).Une dispute mémorable entre Hidalgo et Baratelli aura lieu à Fond Romeu . Baratelli quittera le stage et la surprise sera totale quand Michel Hidalgo titularise pour le tournoi Jean-Luc Ettori, appelé de la dernière heure. Les Bleus réalisent un parcours magnifique, ponctué d'une inoubliable demi-finale perdue contre la RFA, en dépit des performances en demi-teinte d'Ettori dans la cage. Castaneda, aligné lors de la petite finale face à la Pologne, se montre encore moins convaincant et coûte la troisième place à la France sur deux erreurs. Plus de vingt ans après, la non-titularisation de Baratelli reste un mystère non éclairci (Michel Hidalgo a toujours refusé de communiquer sur le sujet...) et attise les regrets nés de la séance de tirs au but face à la RFA où son expertise aurait pu faire la différence. On peut cependant penser que Michel Hidalgo cherchait à préparer l'avenir (la qualification pour les demi-finales allant au-delà des objectifs visés pour 1982) et considérait Baratelli comme trop âgé pour participer à l'Euro 1984. Peu convaincu par Castaneda, il aurait alors choisi Ettori. Toujours est il que la coupe du monde 1982 l'équipe de France n'aura alignée que 2 gardiens de but . Après le Mundial espagnol et à 34 ans passés, Baratelli ne retrouvera plus l'équipe nationale. En club, il remporte une nouvelle Coupe de France l'année suivante avec le PSG après une finale de très haut niveau face à Nantes (3-2) marquée notamment par un but exceptionnel du Nantais José Touré. Il atteint cette même saison les quarts de finale de la Coupe des vainqueurs de Coupes. Baratelli achève sa carrière professionnelle en 1985 après une saison qui le voit relégué sur le banc du PSG suite à un match catastrophique en Coupe UEFA face aux Hongrois de Videoton (2-4). Il quitte ensuite définitivement le milieu du football professionnel. Avec 593 matches de Division 1, il est l'un des joueurs les plus chevronnés de toute l'histoire du football français.

 

Après avoir raccroché les crampons, Baratelli devient entraîneur de l' US Cagnes-sur-Mer, qui évolue alors en 4ème division. Il entre ensuite à la mairie de la ville où il devient animateur au service des sports, poste qu'il occupe toujours actuellement.

 

 

Palmarès

 

  • Vainqueur de la Coupe de France : 1982 et 1983 avec le PSG
  • Finaliste de la Coupe de France : 1978 avec l'OGC Nice
  • Vice-champion de France D1 : 1973 et 1976 avec l'OGC Nice
  • Membre de l'Equipe de France de football à la coupe du monde 1978
  • Membre de l'Equipe de France de football à la coupe du monde 1982
Achetez mon produit sur PriceMinister
But 357 - Bianchi Et Reims : Le Coup De Foudre - Strasbourg En Fièvre (Revue) - Livres et BD d'occasion - Achat et vente

4,20 €

But 357 - Bianchi Et Reims : Le Coup De Foudre - Strasbourg...
Très Bon Etat
Nous possédons de nombreuses revues anciennes. N'hésitez pas à visiter notre boutique. Envoi rapide et soigné.
Voir ma boutique

 

 

Commentaires (1)

dede le 10/08/2010
Avec cette fameuse histoire des maillots verts à bandes verticales appartenant au club local .....mdr mdr mdr contre la Hongrie ............
http://dedecoxanniedeuch.centerblog.net


Ecrire un commentaire


DERNIERS ARTICLES :
Peter Shilton : la perle anglaise
  Peter Leslie Shilton, OBE (né le 18 septembre 1949 à Leicester), est un ancien footballeur international anglais. En trente ans de carrière, il détient le record de sél
AS Saint-Etienne, quelle histoire !
L'Association sportive de Saint-Étienne Loire, couramment abrégé en ASSE, AS Saint-tienne ou encore Sainté, est un club de football français fondé en 1919 par le Groupe C
Baronchelli :
      Bruno Baronchelli, né le 13 janvier 1957 à Tours, est un footballeur international français reconverti en entraîneur.Bruno Baronchelli passe l'essentiel de sa carri
Rivelino : Monsieur "Flip-Flap"
    Roberto Rivelino, plus connu sous le nom de Rivelino, est un ancien footballeur brésilien né le premier janvier 1946 à São Paulo (Brésil). C'était un footballeur fame
Di Nallo Fleury : le meilleur buteur de l'histoire de l'OL
    Né le 20 avril 1943 à Lyon. L’un des joueurs emblématiques de l’Olympique Lyonnais. Il a joué de 1960 à 1974. Il a inscrit sous les couleurs lyonnaises 222 buts, cons
forum